Sie sind hier

Startseite

Traitement conservateur ou non chirurgical

 
En parodontologie, les traitements non chirurgicaux sont la première étape de tout traitement des affections gingivales.

Lorsqu’un patient se présente avec un état gingival nécessitant un traitement, la marche à suivre est toujours la même et comporte 4 étapes :

  1. Etablissement d’un diagnostic, suivi d’un plan de traitement, qui doit être expliqué en détail au patient avec une estimation de son coût. Divers éléments sont indispensables à la pose d’un diagnostic correct (status radiologique, mesure de la profondeur des poches parodontales, test bactériens, etc…) Si le patient accepte tant le principe du traitement que son coût et sa durée, le traitement peut commencer. 
  2. Phase d’hygiène : L’hygiène bucco-dentaire étant l’élément clé de tout traitement dentaire, notamment parodontal, il est important que le patient soit convaincu de son utilité et en comprenne le bien fondé. Il est donc primordial de lui expliquer en détail la progression et la cause de l’affection dont il souffre. Une instruction d’hygiène est ensuite nécessaire, de manière à ce que le temps investi quotidiennement à son hygiène buccale soit le plus efficace possible. Ces explications sont suivies d’un détartrage superficiel.
  3. Phase de traitement non-chirurgical : par secteurs et généralement sous anesthésie locale, les poches parodontales sont soigneusement curetées et nettoyées en profondeur.
  4. Réévaluation : La phase 3 terminée depuis quelques temps, l’état de notre patient sera réévalué par une nouvelle mesure de la profondeur des poches parodontales. Son hygiène sera alors également évaluée. Il se peut que le traitement soit à ce stade terminé ; on passera alors à la phase de maintien, qui consiste en des visites régulières chez l’hygiéniste dentaire.

Si le résultat n’est pas encore satisfaisant, un nouveau plan de traitement sera établi en fonction de la nouvelle situation. On pourra alors refaire un traitement non-chirurgical ou passer à un traitement chirurgical.