Vous êtes ici

Accueil

Le système nerveux central (SNC)

L'innervation sensitive, motrice et vasomotrice de la région impliquée est assurée par 4 des 12 nerfs crâniens:

  • le nerf trijumeau 
  • le nerf facial
  • le nerf glosso-pharyngien
  • le nerf hypoglosse
  • et, par ailleurs, par le système sympathique et parasympathique.

Les ramifications du trijumeau sont à ce point complexes, qu'un patient peut avoir du mal à localiser des douleurs dentaires chroniques. Au niveau central, ces nerfs sont en étroite connection. C'est ainsi que peuvent se produire des sommations de sensations douloureuses de diverses origines susceptibles de se projeter d'une zone à l'autre.

Des muscles cervicaux spastiques peuvent irriter les nerfs cervicaux C1, C2, C3 et déclencher des douleurs projetées dans la région faciale. Il faut donc déterminer l'origine exacte du problème.

Les propriocepteurs sont des récepteurs nerveux sensitifs réagissant instantanément aux excitations nerveuses en provenance des organes dans lesquels ils sont situés ( muscles, tendons, ligaments, os, articulations). Des informations proprioceptives, sensorielles ou nociceptives (de protection) parviennent au cerveau, qui active la musculature squelettique.

Exemples:

douleur musculaire locale: des traumatismes mécaniques ou des problèmes circulatoires activent des nocicepteurs de la musculature squelettique. La douleur est ressentie à l'endroit de la lésion.

douleur musculaire projetée: d'origine périphérique, elle est ressentie ailleurs. La musculature environnante devient elle-même nociceptive en changeant son organisation et sa fonction pour protéger l'endroit atteint. Un spasme douloureux peut donc apparaître ailleurs.

douleur musculaire d'origine centrale: il y a une perturbation dans la transmission des informations nociceptives au niveau central. La projection douloureuse est anarchique.

les mécanorécepteurs parodontaux et
les fuseaux neuromusculaires

sont responsables en grande partie des automatismes de la mastication